L'année dernière j'ai reçu indirectement un faire-part de mariage où j'étais bien évidemment invité, car ce couple, enfin lui, faisait partie de la famille, à son sens le plus éloigné, pour moi.

La présentation de cette invitation était soignée et réfléchie. Sans doute un packaging bien ficelé où il suffisait de répondre à un questionnaire. Et le tour était joué.
Une question m'est restée. Enfin surtout la réponse...

La carte comportait un questionnaire d'une dizaine de question, adressées à tous les deux, dont les réponses oscillaient entre oui-ou-non, elle-ou-lui et des affirmations telles que leur couleur préférée. La question qui m'a interpellée est la suivante :

Qui est le plus amoureux des deux ? Lui.

Que ce soit lui ou elle a peu d'importance car sur le moment je n'ai pas compris comment un couple ne pouvait pas nourrir un amour réciproque, d'une intensité égale.
Il y a quelques jours j'ai admis le sens de cette question.